Modes de transport pour les patients en ALD

Publié le

Quels sont les modes de transports qui peuvent être prescrits à un patient en Affection de Longue Durée (ALD) qui vient à lhôpital recevoir des soins en lien avec cette affection ?

 

Cest le médecin qui détermine, au regard de l’état de santédu patient et de son autonomie, le mode de transport le plus adapté et le moins onéreux. Si le patient en ALD souffre dune déficience ou dune incapacité, telles que définies dans larrêté du 23 décembre 2006 fixant le référentiel de prescription des transports, le praticien pourra prescrire soit un transport assis professionnalisé(VSL ou taxi conventionné), ou une ambulance sil doit, par exemple, être allongé ou sous surveillance constante. En revanche, si le patient nest pas en situation dincapacité, ses frais de transports ne seront pas pris en charge, et ce conformément au décret du 10 mars 2011. Soulignons que les soins de chimiothérapie, radiothérapie et dhémodialyse sont assimilés à une hospitalisation, situation qui permet au patient de bénéficier dune prescription médicale de transport, établie, là encore, au regard de son autonomie. 


Publié dans Questions-Réponses

Commenter cet article