Ma mère est gravement malade et des soins palliatifs lui sont dispensés à mon domicile. Je suis infirmière dans un établissement privé. Puis-je bénéficier d’un congé particulier ?

Publié le


Vous avez en effet droit à un congé de solidarité familiale. Cependant, il doit s’agir d’un de vos ascendants, descendants ou personne partageant votre domicile (conjoint, concubin, partenaire pacsé). Ce congé est d’une durée maximale de 3 mois et vous devez en faire la demande 15 jours au moins avant son début. Joignez y un certificat médical attestant que votre mère fait l’objet de soins palliatifs. Le congé prend fin à l’issue des trois mois, ou dans les trois jours qui suivent le décès de la personne accompagnée. Votre direction doit être prévenue trois jours au moins avant votre retour effectif dans le service. Sachez que vous pouvez bénéficier d’une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie (renseignez-vous auprès de votre CPAM). 


Publié dans Questions-Réponses

Commenter cet article