Existent-ils des tolérances concernant le stationnement des infirmiers dans les villes ?

Publié le

Existent-ils des tolérances concernant le stationnement des infirmiers dans les villes ?

La circulaire Joxe, toujours en vigueur, avait en son temps demandé aux services de police et de gendarmerie une certaine tolérance de stationnement à l’égard des auxiliaires médicaux, dès lors que l’infraction éventuellement commise n’est pas de nature à gêner exagérément la circulation publique, ni, a fortiori, à porter atteinte à la sécurité des autres usagers. Par ailleurs certaines grandes villes proposent des solutions préférentielles de stationnement pour les professionnels de santé travaillant à domicile. Ainsi, à Paris, la carte Sésame « Soins à domicile » permet de stationner gratuitement pendant 1h15 maximum moyennant un abonnement de 90 euros par an.

 

* Circulaire n° 86-122 du 17 mars 1986

 

Commenter cet article